Description du document

L'hypotonie, mécanisme de sélection des axes, du méristème à l'architecture de l'arbre entier, chez l'érable sycomore Acer pseudoplatanus

, 1998

Identifiez-vous pour pouvoir réserver ou demander un exemplaire.

Bibliothèque Localisation Cote Prêt Disponibilité File d'attente
Belle Beille
Accueil (en réserve)R 70 515 Exclu du pretDisponible
L'érable sycomore acer pseudoplatanus jeune a une architecture monopodiale conforme au modèle de Rauh. Une croissance sympodiale plus fréquente et un affaiblissement cyclique de la dominance apicale orientent l'arbre adulte vers le modèle de Leeuwenberg et le rendent conforme à une structure fractale de dimension d = 2.57 et avant pour module un Y à branches inégales. L'hypotonie joue un rôle majeur dans la structure de l'arbre jeune : c'est une forme atténuée de plagiotropisme directement induite dans l'apex en croissance par la dominance apicale. La morphogenèse des feuilles et des écailles est continue depuis le mois de mars jusqu'au mois d'aout. La dormance du bourgeon hivernal est due principalement à l'inhibition par les écailles. Une hypothèse sur la phylogenèse architecturale de l'espèce est proposée, ainsi qu'un mode de fonctionnement du méristème apical.
Description 1 vol. (250 p.) ; 30 cm
Note Bibliogr., 148 réf.
Note de thèse Thèse de doctorat : Biologie et physiologie végétales : Angers : 1998
Langue français